Le printemps est arrivé, les bourgeons ont débourré !!

Après la taille et le liage, le travail de la vigne est loin d’être fini !

  • Nous pouvons travailler le sol :

labour

Labourage, désherbage ou enherbement : Au moment où la vigne présente de jeunes pousses, celles-ci sont riches en eau et donc sensibles aux gelées printanières. C’est pour cela que nous procédons à un labourage. Il permet d’aérer, de réchauffer et de remodeler le sol qui est resté compacte depuis l’automne, ce qui réchauffe également les racines de la vigne et facilite le débourrement.  Nous utilisons la méthode de l’enherbement naturel maîtrisé, qui consiste à laisser pousser la flore naturelle entre les rangs de vignes tout en maîtrisant son développement par des broyages ou par des désherbants foliaires.

  • Il est temps aussi de remplacements les pieds morts dans les parcelles :

jeune_pied

Les jeunes pieds de vigne proviennent généralement de pépinières. La période de plantation varie en fonction de l’état du sol. Il doit être sec en surface et légèrement humide en sous-sol. Dans le cas de la plantation d’une nouvelle parcelle, celle-ci doit être préparée à l’avance. Les pieds morts arrachés à l’automne sont ainsi remplacés et pourront être récoltés 3ans après leurs plantations.

 

  • Les Bourgeons ont débourré !!!
Le débourrement marque la fin de la période de dormance hivernale et, pour beaucoup d’entre nous, il signe l’arrivée du printemps. Les bourgeons éclosent, la nature se réveille… L’hiver est derrière nous ! Le débourrement, c’est donc le développement et l’ouverture des bourgeons.

Au moment du débourrement, les bourgeons s’ouvrent pour laisser apparaître les toutes jeunes feuilles. Le mot « débourrement » vient simplement du fait que, bien souvent, celles-ci sont recouvertes d’un duvet, ou « bourre », aux premiers stades du processus. Le débourrement (parfois appelé débourrage) se déroule en plusieurs étapes, les stades successifs étant décrits très précisément par la physiologie végétale. Pour faire simple :

  • Stade 1 : gonflement du bourgeon      Photo 1
  • Stade 2 : éclatement du bourgeon (les écailles protectrices s’écartent)     Photo 2
  • Stade 3 : apparition des ébauches d’organes foliaires et floraux (on distingue des parties vertes) ;
  • Stade 4 : apparition des nervures des feuilles (ou des boutons floraux).   Photo 3